Tea Time … Le Meurice !

Il y a déjà deux semaines j’ai eu l’occasion avec une amie de pouvoir vivre un moment juste exceptionnel ! Nous sommes allées tester le Tea-Time à l’hotel Le Meurice situé rue de Rivoli en face du Jardin des Tuileries. Le chef pâtissier si talentueux est tout simplement Cédric Grolet.

J’ai donc voulu vous partager mon expérience …

 

Nous nous y sommes donc rendues à 16h le samedi 3 décembre.

Installées à une des tables du restaurant Le Dali, l’endroit était somptueux et très calme ce qui était plutôt agréable.

On commande donc deux formules tea-time ainsi que les boissons qui y sont comprises.

Après quelques minutes d’attente, il était bien là … Sur notre table ! Cet objet métallique capable de transporter des petites merveilles.

Parmi ces merveilles nous trouvions:

  • 4 minis sandwiches, simples, très bons et efficaces
  • 2 types de scones arrivés encore tous chauds et fumants (miam): un classique et un aux fruits secs. Ceux-ci étaient accompagnés de deux sortes de confitures (framboise et pêche) ainsi que de clotted cream (lisse, onctueuse à souhait et très légère)
  • 3 petites pâtisseries. Là je n’ai pas de mots.

Nous avons décidé de débuter notre dégustation par le salé qui se composait donc de mini-sandwiches. Le pain était grillé, c’était très bon !

Ensuite, nous avons dégusté les scones en prenant le soin de les tartiner 😀 !

Enfin, après une première phase de digestion nous avons terminé ce spectacle culinaire par les pâtisseries.

img_6547img_6548

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Scones: de vrais scones tous chauds ! Celui aux fruits secs était juste divin: croquant, sucré, moelleux …

Paris-Brest: étonnant mais très gourmand !

img_6552

Cookie: le meilleur cookie de ma vie. Je suis une grande fan de cookies: jamais trop gourmand. Il entre dans le top 3 de mon palmarès avant celui au chocolat et aux noix de pécan de Eric Kayser ! Désolée mais le mélange d’oléagineux apportant du croustillant et de caramel associé à une pâte à cookie parfaitement maîtrisée (moelleuse) … on ne peut pas y résister !!!

Poire: si petite mais si impressionnante ! Elle représente ce que j’apprécie tant chez Cédric Grolet: la précision (oui c’est de la pâtisserie), la technicité de ses réalisations, l’esthétique incomparable de celles-ci et enfin le plaisir des saveurs qu’on ressent en bouche !

DU BONUS ! DU BONUS !

A la fin de notre dégustation, un des pâtissier est entré dans la salle du restaurant avec un moule rempli dimg_6550e madeleines pour en distribuer à chaque personne présentes. Comment vous dire que les madeleines en sachet … c’est différent, même pas comparable du tout !

Cette madeleine était au miel et elle était juste PARFAITE et avec le chapeau des Dupont/d 🙂

img_6551

Ne partez pas si vite !!! Quand il y’en a plus, il y en a encore ! Ce même pâtissier est revenu avec un Kouglof coupé en tranche. Comment vous dire que j’étais obligée d’y goûter. Du coup, j’ai pris un petit morceau qui a été fatal pour mon petit ventre, mais un bonheur pour mon cerveau. MY MIND WAS TELLING ME YES BUT MY BODY WAS TELLING ME NO

 

Debrief en bref 🙂:

Observation: beaucoup d’oléagineux, pas de chocolat mais ça change ! Le salé était un peu en trop : plus pour un brunch car après on « marcher avec notre ventre ».

La venue d’un des pâtissiers a été un super moment car rien qu’en le voyant et en l’écoutant on ressentait toute la passion qu’il doit avoir pour la pâtisserie.

Si vous avez une occasion ou juste une envie, allez y et profitez de ce moment merveilleux. Et si vous hésitez, n’hésitez pas c’est moins cher qu’une paire de bottes ! 🙂

Olivia 

 

Publicités

Pancakes tout légers (comme des coussins)

Hello à tous !

Bon après plusieurs mois d’absence, je reviens avec une recette de pancakes légers, moelleux, gourmands, qui ne plombent pas les estomacs fragiles (car riches en fibres).

Je vous avoue, que je me suis servie de l’outil qui s’appelle pifomètre pour « créer »cette recette très simple:

Il vous faut :

  • Une banane 
  • Deux oeufs
  • 15 g de farine de coco
  • 1 cuillère à café de bicarbonate 
  • 6 g de poudre d’acai (facultatif)

Réalisation :

– réduisez la banane en purée

– ajoutez les deux oeufs et mélangez.

– ajoutez la farine de coco et mélangez encore.

– enfin, ajoutez l’acai si vous en avez, puis le bicarbonate de soude.

– faites chauffer une poële antiadhesive ou préalablement huilée et à ce moment là … vous pouvez cuire vos pancakes !!! 🙂

Voila Voila apres en topping j’ai mis du pb2, du beurre d’amandes et c’était delicious apres le gros repas d’hier soir :).

Bisous bisous

À quelle sauce manger le poivron ?

Hello à tous !

J’espère que vous avez la pêche (on va pas parler de poivron là ?)

Aujourd’hui je vous propose une sauce aux poivrons ! Franchement j’en avais marre de manger du poivrons « à sec » tout le temps du coup en m’inspirant d’une vidéo trouvée sur YouTube j’en ai créé une.

Je ne vous conseille pas de tout manger d’un coup comme je l’ai fais car elle peut devenir écoeurante.

Pour cette recette il vous faudra :

  • 1 poivron rouge
  • 1 cac 1/2 d’ail
  • Du poivre
  • Un peu de tabasco (ou autre sauce pimentée)
  • 100 ml de lait de coco (j’en ai utilisé une où la matière grasse a été quasi totalement retirée. Donc si vous n’en trouvez pas, utilisez la partie liquide de votre boîte de conserve de lait de coco)
  • 50 g de fromage blanc ou grec
  • Quelques herbes (ici origan)

Instructions :

  • Coupez vos poivrons en gros morceaux, les placez dans un plat allant au four.
  • Mettez vos poivrons à griller une trentaine de minutes a 200 degrés.
  • Une fois grillés, retirez la peau (ou non, mais la sauce sera moins crémeuse) des poivrons
  • Placez les poivrons et le reste des ingrédients dans un mixeur, et mixer jusqu’à obtention d’un appareil lisse et homogène.

Et voilà ! 🙂 bon appétit !

Mini steaks hachés

Hello hello !

J’avais des steaks hachés sous la main (dans le frigo…ok) et j’avais envie d’en manger un cuisiné pour le diner. Pas envie de cuire un steak comme ça tout seul dans une petite poële ! 

So, here is the recipe for 1 person (comptez 1 steak par personne)

Ingrédients :

  • 1 steak haché
  • 1 cac de sauce soja (salée pour ma part)
  • Une demie échalote 
  • De l’air à votre convenance
  • 1 CAS de jus de citron
  • Des épices ! Ici : poivre, gingembre en poudre (beaucoup !! Surtout si vous aimez), origan, ras el hanout (mélange de curcuma/cannelle/fenouil/muscade/piment/laurier/girofle/gingembre/poivre)

Instructions plus simple tu peux pas :

  • Coupez en petits cubes l’échalote et mélangez le reste des ingrédients ensemble sauf le steak haché.
  • Faire « tremper » le steak haché dans cette marinade tout en l’écrasant.
  • Faire cuire la préparation à l’aide d’emporte-pièce, sur une poële sans ajout de matière grasse.

… Et voilà !

C’est super super simple mais vraiment délicieux et c’est moins triste qu’un steak haché trop cuit au milieu d’une assiette. 🙂

« Déstructuration »/ « Revisitation » de lasagnes

Hello tous le monde !

Depuis le temps que j’avais envie de faire des lasagnes … j’ai finalement sauté le pas. J’ai donc décidé de vous partager la recette.

Dans cette recette que j’ai un peu revisité, il n’y a pas de béchamel, mais l’odeur de lasagnes y est totalement et le goût est au rendez-vous.

Ingrédients (pour 4 ou 5 parts) :

  • 6 feuilles de pâtes spéciales lasagnes (au mieux au blé complet)
  • 250 g de viande hachée 5% de MG
  • 200 g de courgettes
  • 100 g de carottes
  • 150 g de coulis ou de chair de tomates en conserve (facultatif: ajoutez une cuillère à soupe de concentré de tomate si vous souhaitez une sauce plus épaisse et forte en goût)
  • 100 g de cottage cheese
  • 30 g de parmesan
  • 1 CAS d’huile d’olive
  • échalotes
  • épices !!! (ici basilic, gingembre, cannelle (un peu), poivre (beaucoup), tabasco (quelques gouttes-ici Chipotle au goût fumé), thym, origan.

Pfiou on arrive enfin aux instructions:

  • Faites chauffer une poêle avec la cuillère à soupe d’huile d’olive et faire revenir les échalotes coupées en morceaux.
  • Coupez les courgettes et les carottes en petits morceaux et les ajouter dans la poêle. Laissez cuire en remuant de temps en temps.
  • Une fois les légumes devenus plus tendres, ajoutez le coulis de tomates (et le concentré de tomate si souhaité) et toutes les épices/herbes. Mélangez et laissez réduire quelques instants en baissant la puissance du feu.
  • Ajoutez la viande à la préparation et laissez mijoter à feu doux.

 

  • A côté, faites bouillir de l’eau dans une casserole, y plonger les pâtes afin qu’elles ramollissent (et puissent précuire).

PRECHAUFFEZ VOTRE FOUR A 200 degrés

-Enfin, alternez les couches de pâtes à lasagnes, étalez le cottage cheese dessus, puis la sauce « bolognaise » et enfin parsemez le tout de parmesan :).

Laissez cuire 20 à 25 min à 200 degrés.

Et enfin dégustez, savourez, régalez-vous !

Je vous ai mis ci-dessous une photo de mes lasagnes (ok le visuel n’y est pas, MAIS c’est un pur délice !!!).

IMG_5779[1]
Résultat !

 

 

Le saint des seins du sain

Le weekend dernier, j’avais envie (oui) de tester un petit restaurant créé par des « fit gens » tchèques (j’ai galéré). En effet c’est en farfouillant sur Internet et les réseaux sociaux, que je suis tombée dessus.

Je m’y suis donc rendue car ce n’était pas loin d’où j’habite même si tout est loin d’où j’habite. Il se situe à Andel, toujours dans le quartier de Smichov à deux pas du centre commercial.

Une fois arrivée, l’endroit était petit mais plutôt agréable, il y a la wifi qui nous dit « oui » ! Bref je prends ma commande. Je voulais manger du boeuf mais apparemment il n’en avait pas le jour où je m’y suis rendue. Du coup je demande des conseils sur ce qui est très très bon. Car oui j’avais regardé plusieurs fois le menu ainsi que des photos sur internet, du coup je m’étais déjà un peu fais une idée et tout avait l’air très bon.

On m’a donc proposé des burgers, mais je n’en voulais pas. La personne de la caisse m’a donc proposé son plat préféré qui était deux crêpes de sarrasin faites avec des épinards, fourrée au poulet et aux cottage cheese (c’est la vie), accompagnées de petits légumes et pois chiches.

Ayant déjà vu des photos je me suis laissée tenter. J’ai donc pris une citronnade maison pour plus de plaisir.

miamIMG_5644

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon avis:

C’était vraiment super bon !!! Petits (vraiment tout petits) bémol par rapport au plat: Il manquait de poivre, de sel malgré que le poulet ait été cuit avec des épices (sûrement du paprika), et les crêpes avaient un effet un peu rêche sur la langue mais rien de très dérangeant non plus. On sent que tout les plats élaborés ont été équilibrés et réfléchis: pas d’huile de partout, quantités suffisantes.

La citronnade était une pure et simple tuerie et faite minute en plus.

Le restaurant propose des shake protéinés, des desserts faits maison …

Ils ont une carte en anglais ce qui est parfait !

Petit point: Lorsque vous commandez, si vous souhaitez une boisson et un dessert demandez le car pour ma part elle ne m’a rien demandé du tout, du coup elle m’avait juste encaissée le plat …

Concernant l’addition : pour le plat j’en ai eu pour 119 CZK soit environ 4,40€.

Voilà voilà, sachant qu’il me reste peu de temps à Prague, je ne sais pas si j’y retournerai mais ce serait avec plaisir si je reviens dans cette ville :).

Fitfoodie Prague

Adresse: Na Bělidle 221/19, Smíchov, 150 00 Praha

Website: www.fitfoodieprague.cz

 

Petit-déjeuner hyperprotéiné

Hello hello !

J’espère que vous allez bien !? 🙂

Il y a quelque semaines j’avais acheté de la protéine de riz en poudre. Sachant que son goût dans le fromage blanc ou seul est un peu hard pour la gorge, ce matin j’ai essayé de l’inclure dans une galette.

Du coup cela a plutôt très bien fonctionné car je me suis régalée. Je vous partage donc la recette:

Pour 1 personne :

  • 40 g de flocons d’avoine (j’en achète des petits car je les préfère pour les textures des porridges et des galettes)
  • 15 g de protéine de riz en poudre
  • un peu de bicarbonate de soude (pas trois tonnes ! j’ai mis l’équivalent de 1/2 cuillère à café)
  • 10 g de noix de coco rapée (ou d’amandes en poudre etc)
  • 1 oeuf + 2 blancs
  • 20g de cottage cheese (optionnel)
  • de l’eau pour assouplir la texture (il faut qu’elle soit crémeuse ! ni trop pâteuse ni trop liquide)

gourmandises en option mais fortement conseillée 🙂 (+ 1 ou 2 carrés de chocolat + purée oléagineux)

Préparation:

  • Faites chauffer une poele antiadhésive ou préalablement huilée
  • Mélangez tous les ingrédients secs ensemble
  • Ajoutez les oeufs, le cottage cheese puis l’eau (petit à petit)

Mélangez le tout :p

  • Versez les 3/4 de la préparation dans une poele … patientez un peu. Ici vous pouvez rajouter votre purée d’oléagineux et même vos carrés de chocolat (moi je les ai posé sur le dessus à la fin)
  • Versez ensuite la fin de la préparation puis retournez la galette !
  • Attendez que la deuxième face soit cuite 🙂
  • C’est bon vous pouvez l’accompagner de fruits frais ! Pour moi c’était banane (parce que c’est le meilleur fruit de la planète même sans publicité !)

Je vous préviens avec ces quantités, la galette contient 40 g de protéines environ. Mais vous pouvez tout à fait les adapter à vos macros etc.

Idées:je rajouterai bien quelques gouttes d’arôme de fleur d’oranger :). Pour aérer un peu la préparation vous pouvez essayer de battre les blancs en neige.

Vous pouvez admirer l’épaisseur de fou de cette galette ! Elle est certes un peu compacte et friable mais parfaite.

Macros (sans choco ni fruits):  G: 27 g    L: 19 g    P: +/- 40 g et 7 grammes de Fibres 🙂

Sur ce BON APPETIT 🙂 mangez bien tout vos repas et pas que des feuilles de salades 🙂

 

Petit-déjeuner « in a hurry »

Le petit-déjeuner ou le repas que je ne loupe jamais. Vous me croyez si je vous dis que parfois le soir, si je n’ai pas trouvé ce que je me préparerais pour mon petit-déjeuner du lendemain, je n’en dort pas la nuit ? Et aussi que je me lève 1h à l’avance pour prendre le temps de l’apprécier.

MAIS VOILA. Parfois on a besoin d’un truc bon, sain et rapide à préparer.

Ce matin il me restait pas mal de fraises (locales of course bye bye l’Espagne là) donc j’ai laissé mon imagination parler et je me suis préparée ceci:

IMG_5618

Bon ça ne paye pas de mine mais je vous assure que c’était super agréable à manger.

La recette pour 1 personne :

  • fromage blanc ou yaourt onctueux (100g pour ma part)
  • petits flocons d’avoine ou autre (40g pour ma part)
  • fraises (200g)
  • noix de coco râpée
  • purée d’oléagineux (ici cacahuètes-coco)
  • sucrant si vous le souhaitez
  1. Prenez les fraises, équeutez-les et rincez-les. Dans une poêle préalablement chauffée, mettez les fraises coupées en petits morceaux dans un fond d’eau et laissez le tout fondre (si vous voulez sucrer c’est à ce moment).
  2. Ensuite prenez un bol, mettez-y le fromage blanc ainsi que les flocons.
  3. Puis une fois les fraises bien « fondues » laissez les un peu refroidir, puis versez les dans votre bol.
  4. Enfin ajoutez la noix de coco râpée ainsi que la purée d’oléagineux de votre choix.

Si vous le désirez vous pouvez ajouter un filet de miel sur le dessus. Et du chocolat !!! On pourrait pourquoi pas « asperger » le tout de jus de citron ou râper quelques zestes.

Voilà c’est super bon et franchement ça cale bien pour la matinée !

Le bonheur est dans la graisse

Le week-end dernier j’ai fais un petit A/R à Paris pour le coup d’envoi de l’Euro de football. Samedi, nous avions prévue de se voir avec une amie pour faire des folies (rimes) niveau nourriture. Du coup on s’est fait un genre de petit festival à notre sauce (ketchup, moutarde, mayo …).

First, nous nous sommes rendue chez Burger & Fries afin de dévorer … un burger ? Alors mon amie a pris un double-cheeseburger avec frites supplément cheddar (menteuse elle a prit plus de frites). Quant à moi j’ai pris un cheeseburger simple avec des frites. Pour les boissons nous sommes restées à l’eau et au Perrier. Le caissier était très gentil, la commande était très rapide et les menus pas trop compliqués à comprendre. Afin de pouvoir les « déguster » (ou s’en foutre partout en d’autres termes), nous sommes montées à l’étage.

IMG_5589[1]

En ce qui concerne les différents burgers ils en servent pour les végétariens, des grilled-cheese, des hamburgers et même un burger plus protéiné. Je vous laisse aller voir leur site internet.

Mon avis: Au début j’étais très surprise et j’ai même eu peur de ne pas trouver de steak dans mon burger. En fait il voulait juste s’échapper du pain et il n’était pas très imposant (il devait il y avoir 100 g). J’ai commencé par les frites qui étaient juste excellentes ! Les mêmes que chez McDonald’s mais avec moins de sel (c’est mieux) et plus croustillantes. Ensuite, le burger était terrible ! Moi qui n’en mange que très très rarement il était très très bon. Le pain super moelleux, presque une brioche; la salade qui craque sous la dent (coeur de laitue ou iceberg) et une bonne sauce. Cependant je suis un chouia déçue de la petite taille du steak qui était vraiment bon anyway.

On sentait vraiment que les produits étaient frais ! Je n’ai même pas eu mal au ventre comme après les burgers de chez McDo ou autres … et ma tête en redemandait.

Avec un cheeseburger+frites+boisson, j’en ai eu pour 8,60€. Ce qui est cohérent avec le prix d’un fast-food mais avec la qualité en plus !

DESSERT-GOÛTER-DESSERT-GOURMANDISE-RÉBELLION

OK bon après ça il valait mieux dormir pour digérer non ? Eh bien non nous on est des rebelles (haha.) on a décidé de remonter toute l’avenue Parmentier pour se rendre dans la pâtisserie de Yann Couvreur qui vient d’ouvrir ses portes. On est entrée mais il y avait trop de monde et plus beaucoup de choix donc nous sommes ressortie (woaw trop fortes).

Finalement nous avons décidé d’aller faire un tour à La Chocolaterie de Cyril Lignac.

La boutique se tient juste en face d’une de ses pâtisseries.

Une fois entrée à l’intérieur, l’endroit était très mignon, sympa pour prendre un goûter entre amis par exemple.

L’heure du choix non raisonnable avait sonné. Alors que nous faisions la queue devant toutes ces gourmandises, l’envie de tout goûter était bien là … mais en fait non on ne peut pas. Du coup, j’ai essayé de demander au vendeur ce qu’il pouvait nous proposer. Mais lui, il n’avait pas envie de nous répondre. Ah si on a eu le droit à « eh ben on a des viennoiseries, des pâtisseries ! ». Sans blague ?!

Du coup j’ai choisi une part de cake marbré et mon amie a pris un pain au lait avec une barre de chocolat à l’intérieur puis le fameux entremet noisettes.

A la caisse j’ai demandé ce qu’ils proposaient comme café, la caissière d’un air très charmant m’a répondu « bah nous avons expresso, café au lait, allongé … » Ok si on vous dérange il faut nous le dire ? Je ne sais pas ce que vous en penseriez à ma place mais lorsqu’on est censé être dans un établissement a bonne réputation et qui sert des produits nobles, le service doit aller avec et les conseils aussi  non ? Je pense que le travaille des chefs doit être transmis au moment où le produit créé se trouve face au client. Comme dans un restaurant étoilé ! Cela peut rattraper l’avis global d’un client si un plat lui a déplu.

A part ça, je vous fait suivre une photo ainsi que le ressenti de mes papilles et de mes sens.

IMG_5593[1]

Au visuel rien à dire. La pâtisserie simple et gourmande mais qui montre le travail fournit « dans les loges ».

Pour le cake marbré. Peu sucré (+), la petite croûte choco-noisette est une bonne idée mais j’ai trouvé la texture un peu compacte même si c’est un cake et le goût n’y était pas enfin c’était bon mais sans goût. Pas assez GOURMAND …

Ensuite j’ai pris ma cuillère et j’ai attaqué l’entremet noisette de mon amie !… non en fait j’ai juste goûté un petit morceau. Pour celui-ci, pas grand chose à dire à part que c’était une tuerie en bouche ! LA gourmandise à l’était pur ! Praliné noisette, gianduja et j’en passe. Déjà le visuel donnait envie mais avec le goût en plus, c’était parfait.

Du coup pour le cake marbré j’en ai eu pour 3€ ou 3€30 environ. L’entremet noisettes était à 5,50€.

Je trouve les prix raisonnable pour la qualité des produits et le travail qui a été fournit.

Enfin je reste sur ma pensée et je pense (encore ?) que Cyril Lignac est un excellent chef, mais pas un chef pâtissier malgré tout le respect que j’ai pour le travail de chaque chef. En effet j’avais dîné au Quizième, c’est un des meilleurs restaurants (dans mon top 3) que j’ai pu essayer. D’ailleurs en cadeau on avait eu droit à des parts (chacun) de cake marbré et il était meilleur pour tout vous dire …

Les Adresses:

Burger & Fries

1 Boulevard de Bonne Nouvelle

75002 Paris

Website: www.burger-fries.com

La Chocolaterie Cyril Lignac

25 rue Chanzy

75011 Paris

Website: www.lachocolateriecyrillignac.com

Pause goûthé sans thé ! Pas très santé :)

Ok ok on arrête tout ! Hier j’avais une envie (encore une fois tout commence par une envie 🙂 j’aurais dû nommer cet article L’envie d’avoir envie) folle de sucré pour me calmer le cerveau (qui a besoin de gras en si on parle santé).

Je me suis donc rendue (oui c’est un crime) dans l’endroit « préféré » des tchèques pour manger une bonne part de gâteau ou comme c’est l’été, une bonne glace.

Une fois arrivée, il y avait pas mal de monde à l’extérieur du côté des glaces mais c’était trop petit pour moi de prendre une glace je voulais LA part de gâteau. En effet j’en avais déjà goûté une de chez eux au bureau et c’était excellent et très peu ecoeurant.

 J’ai donc ouvert la porte d’entrée de cette boutique, à la déco qui franchement est très spéciale, et là le bonheur le temps de faire un choix entre toutes ses parts de gâteaux aux goûts et aux couleurs différents ! Moi qui ne suis pas compliquée niveau nourriture (j’aime quasiment tout sauf les betteraves, les mille-feuilles, les éclairs …), il y en a 3-4 ou même 5 qui me faisaient déjà de l’œil. Mais un seul m’a tapé dans l’œil ! Un gâteau nommé « Royal Caramel ». Si déjà ce nom donne pas envie je ne comprends pas … Après il faut avouer que je suis une grande fan de caramel …

Du coup je me suis forcée à ne plus hésiter entre ceux-ci et je l’ai pris. 50 CZK la part ce qui équivaut à 1,80€.

Bon allez je vous partage les photos …

IMG_55re56

Si tu n’aimes pas le caramel tu es fichu. Ce gâteau est composé de deux couches crème chantilly au caramel, de caramel pur, de deux couches de génoise bien moelleuse, d’une fine croûte croustillante de petites billes ressemblant à du riz soufflé et CE goût fou de caramel beurre salé !

IMG_5558[1]

Pour tout vous dire j’étais affamée donc j’ai pris le temps de le déguster. A la première bouchée j’étais un peu déçue, je trouvais cela fade. Mais au fur et à mesure j’étais sur un petit nuage : le gâteau pas écoeurant du tout, très addictif (c’est du sucre), génoise moelleuse, caramel au top et sous toutes ses formes.

Je mets un 10/10 il faut y aller au moins une fois ! Ils proposent aussi du salé Delicatessen, des boissons, des Sundae et vous avez aussi la possibilité d’acheter ou de commander le gâteau entier.

Ovocný Světozor

Adresse: Plusieurs adresses dans Prague et dans  toute la République Tchèque. Je suis allée dans la boutique  se trouvant à Vodičkova 39, Praha 1.

Website: www.ovocnysvetozor.cz